Bilan 2022 et perspectives 2023 pour les foncières cotées

En ce début d’année 2023, Rock-n-Data souhaite vous faire un rapide bilan sur l’année 2022 des SIIC françaises (Sociétés d'Investissement Immobilier Cotée) avant la parution prochaine de notre étude détaillée sur les foncières cotées (Françaises, Britanniques et Allemandes).

Les faits marquants de cette année 2022

Pour commencer, notons que deux SIIC ont procédé en 2022 à une augmentation de capital, à savoir : La Foncière Inéa en juin 2022 pour un montant de plus de 107 M€ ainsi que la MRM en novembre 2022 pour un montant d’environ 29 M€. 

Côté chiffres, nos premières estimations nous indiquent : 

  • des variations des valeurs d’actions  comprises dans une fourchette entre -40% et +35% entre début janvier et fin décembre 2022 (avec la moyenne de l’ordre de - 14,78%) 
  • des distributions de dividendes comprises entre 0% et 10% (sur le résultat 2021 distribué en 2022 vs valeur d’action au 1er janvier 2022) - la moyenne du marché s’élève à 4,76%.

Ce qui, d’après nos premières estimations, nous amène à une performance globale (VP+TD) comprise entre -39% et +45%.

Les acquisitions et arbitrages marquants de l’année 2022

Acquisitions : 

° Dans le cadre d’un Sale & lease back, Argan a fait l’acquisition d’un immense site logistique appartenant à Renault situé à Fouchères. La transaction représente un volume inférieur à 170M€ (prix de l’appel d’offre). 

° Covivio s’est porté acquéreur d’un portefeuille résidentiel de plus de 640 logements pour un montant total de 154 M€. L’ensemble des logements sont situés à Berlin. 

° Frey a ajouté à son patrimoine le centre commercial Finestrelles Shopping Center à côté de Barcelone, pour un montant de 127,5 M€. Cette acquisition a eu lieu dans le cadre du rachat de l’intégralité des parts d'une société qui détenait le centre. 

(le “Finestrelles Shopping Center” acquis par Frey)

Arbitrages :

° Unibail-Rodamco-Westfield a cédé 45% de son centre commercial Westfield Carré Sénart pour un montant de 450 M€, une participation reprise par Société Générale Assurances et BNP Paribas Cardif.

(Le Westfield Carré Sénart)

° Dans la continuité de son plan de cession d’actif, Unibail-Rodamco-Westfield a aussi cédé son centre commercial Villeneuve 2 dans la banlieue lilloise pour un montant de 250 M€ auprès de la famille Mulliez. 

° Enfin, Klépierre se sépare de son portefeuille de restaurants Buffalo Grill au profit d’Atland Voisin pour un montant de 120 M€. 

Conclusion : Les perspectives 2023

L’année 2022 a été la pire année en bourse pour les foncières cotées depuis 2008. Bien que le contexte macroéconomique soit principalement responsable de cette situation, de nombreux éléments doivent optimiste pour cette année 2023. 

Les fortes décotes du secteur sont de réelles opportunités pour les investisseurs prêts à prendre un certain risque. De plus cette situation de décote présente un bon point d’entrée pour un éventuel rebond du secteur, surtout si les signes de récession se matérialisent et forcent alors les banques centrales à détendre leur politique monétaire. 

FR : Foncières cotées   FR : Rock & DATA   FR : janvier 12, 2023

Partager

Mots Clés

Qu’est-ce que la Taxonomie Européenne ?

La taxonomie européenne est un cadre défini par l'Union Européenne qui a pour objectif de classer les activités économiques en fonction de leur impact environnemental et social. Elle permet de définir les activités qui sont considérées comme "durables" et de les différencier des activités qui ne le sont pas, permettant ainsi à l’investisseur de prendre des décisions d’investissement éclairées.

La taxonomie européenne établit une catégorisation des activités économiques sur la base de critères scientifiques permettant l’identification de ces activités dites durables ou "vertes" censées aider les investisseurs dans leur prise de décision. 

Pour classifier une activité économique comme durable, la taxonomie européenne s’appuie sur les six objectifs environnementaux suivants  :

  • L’atténuation du changement climatique ;
  • L'adaptation au changement climatique ;
  • L’utilisation durable et la protection des ressources aquatique et marines ;
  • La transition vers une économie circulaire ;
  • La prévention et la réduction de la pollution ;
  • La protection et la restauration de la biodiversité et des écosystèmes ;

Bien que 90 activités économiques représentant environ 80 % des émissions directes de CO2 dans l'Union Européenne soient aujourd’hui couvertes par la taxonomie, cette dernière reste en constante évolution. L’absence d’une activité ne signifie donc pas forcément que celle-ci n’est pas durable.

Mais l’éligibilité d’une activité ne garantit pas pour autant sa durabilité ! En effet, la classification comme activité effectivement durable repose sur le respect des trois conditions cumulatives suivantes : 

  • Contribuer de façon positive et significative à l'un des six objectifs environnementaux cités plus haut (selon des critères précis définis par l'Union européenne) ; 
  • Ne pas avoir d'impact négatif significatif sur les cinq autres objectifs environnementaux ;
  • Respecter des garanties minimales sociales (droits humains, etc.).
  • Démontrer la contribution substantielle et l'absence d'impact négatif significatif se fait au moyen. Prenons un exemple. 

Décryptage : 

Quand une activité remplit ces trois conditions, on dit qu’elle est alignée avec la taxonomie.

Précisons également que la taxonomie peut être utilisée pour déterminer si un produit est éligible au titre d’investissement durable dans le cadre de la réglementation financière européenne, comme le règlement SFDR (Règlement sur les indicateurs de durabilité).

La taxonomie est utilisée pour classer les investissements immobiliers en fonction de leur performance environnementale et sociale. Par exemple, une SCPI ISR (Société Civile de Placement Immobilier Investissement Socialement Responsable) peut être considérée comme durable si elle investit dans des immeubles qui respectent des normes sociales et environnementales élevées, tels que l'efficacité énergétique et la gestion durable de l'eau ou bien si elle met un place un plan permettant la rénovation en ce sens de son patrimoine.

En somme, la taxonomie européenne est un outil important pour identifier les activités économiques qui contribuent à la transition vers une économie plus durable et pour aider les investisseurs à prendre des décisions d'investissement éclairées. Il est donc important de prendre en compte ces critères pour une meilleure performance environnementale et sociale.

Mots clés : Réchauffement climatique, empreinte carbone, taxonomie européenne, écologie, investissement durable, transition énergétique, responsabilité sociale, émissions de carbone, meilleures pratiques environnementales.

février 2, 2023

Classement des SCPI par rendement en 2022

Alors que l’année 2023 a débuté, les sociétés de gestion commencent à annoncer les rendements annuels de leurs SCPI respectives pour l’année 2022.
Rock-n-Data a dressé pour vous le suivi des performances ...

janvier 17, 2023

Bilan 2022 et perspectives 2023 pour les foncières cotées

En ce début d’année 2023, Rock-n-Data souhaite vous faire un rapide bilan sur l’année 2022 des SIIC françaises avant la parution prochaine de notre étude détaillée ...

janvier 12, 2023

Rock-n-Data au SIMI 2022

Les équipes de Rock-n-Data ont eu l’occasion de se déplacer Porte Maillot au Palais des Congrès dans le cadre du salon de l’immobilier d’Entreprise (SIMI) en décembre dernier ...

janvier 11, 2023

© Rock-n-Data.io 2023 - All rights reserved