Les 5 plus importantes acquisitions des SCPI en France au cours du 2ème trimestre 2021

Suite à l’analyse complète des bulletins trimestriels des SCPI au 2ème trimestre 2021, Rock-n-Data vous communique les 5 meilleurs investissements (en volume) réalisés par les SCPI de rendement en France. 

Durant le deuxième trimestre, la collecte a continué de croître pour atteindre 2 Mds € affichant un niveau supérieur à celui du premier trimestre 2021. Les SCPI se sont montrées particulièrement actives dans leur stratégie d'investissement : elles ont investi plus d’1,45 Mds € correspondant à près de 518 000  m2 de surface. La part des actifs de bureaux a lourdement chuté mais reste le 1er choix des investisseurs avec 40 % des investissements qui y sont consacrés, suivis par ceux de la santé à hauteur de 21 %. Les actifs de commerce clôturent le podium avec 15 % du volume d’investissement des SCPI. La part restante a été allouée aux locaux d’activités, entrepôts et logements.

La France a rassemblé 53,21% de ces investissements, ce qui signifie 774 M € et 287 000 m2 acquis sur le territoire français. Il est intéressant de noter que l’Ile-de-France ne capte plus la part majeure de ces investissements, au profit des régions françaises.

Top 5 des acquisitions les plus importantes réalisées en France au cours du 2T 2021 :

  • Hôtellerie plein air - Camping 

Avec l’acquisition de 4 228 emplacements pour une surface totale locative de 18 132 m2, la société Atland Voisin (50%) et une autre société de gestion se sont déjà assurées un revenu locatif régulier en louant ces 4 228 actifs, majoritairement des Mobile Homes, à Vacanceselect pour une durée de 12 ans.

Valeur d’acquisition : 91,7 M€

Acquéreurs : SCPI Epargne Pierre (45%), SCPI MyshareSCPI (5%) 

  • “Carré Plaza“ (Bobigny)
  • Actif de bureaux et commerces situé en banlieue parisienne et doté d’une surface de 16 993 m2. Les bureaux sont loués à différents services publics et les 3 commerces au RDC sont loués à CIC, Franprix ainsi que France Télévision.

    Valeur d’acquisition : 67,5 M€

    Acquéreurs : SCPI Epargne Pierre 

  • Bureaux “Iceberg” (Lyon)
  • Au cœur du quartier des affaires Lyonnais, ce bâtiment a été livré en 2019 tout en conservant un ensemble patrimonial de la fin du 19ème siècle. Le journal lyonnais lui a décerné le trophée du bâtiment et de l'immobilier. Aussi, les bureaux ont été certifié BREEAM “Excellent”

    Prix d’acquisition : 51,6 M€

    Acquéreurs : SCPI Atout Pierre Diversification (50%) et SCPI Immo Evolutif (50%)

  • Bureaux et commerces (Lyon)
  • Immeuble de style haussmannien à usage mixte de commerces et de bureaux sur l'avenue de la République, principale artère commerçante au cœur de la Presqu'île, à 200m de la place Bellecour, L'immeuble de 3 903 m² accueille au rez de chaussée et au premier étage l'enseigne Etam et la Ville de Lyon dans la partie bureaux en étage.

    Prix d’acquisition : 36,3 M€

    Acquéreur : SCPI Immorente 

  • Bureaux (Cergy) 
  • Situé à proximité immédiate du RER A et de la mairie de Cergy, l’immeuble développe une superficie d’environ 18 000 m² et offre de belles prestations pour son locataire, Valeo Siemens Automotive.

    Prix d’acquisition : 35,1 M€ 

    Acquéreurs : SCPI Neo 

    Vous pouvez retrouver toutes les acquisitions réalisées par les SCPI de rendement sur notre compte Rock-n-Data.

    FR : Etudes de Marché, Immobilier Commercial, Les Tops   FR : Rock & DATA   FR : août 31, 2021

    Partager

    Mots Clés

    Qu’est-ce que la Taxonomie Européenne ?

    La taxonomie européenne est un cadre défini par l'Union Européenne qui a pour objectif de classer les activités économiques en fonction de leur impact environnemental et social. Elle permet de définir les activités qui sont considérées comme "durables" et de les différencier des activités qui ne le sont pas, permettant ainsi à l’investisseur de prendre des décisions d’investissement éclairées.

    La taxonomie européenne établit une catégorisation des activités économiques sur la base de critères scientifiques permettant l’identification de ces activités dites durables ou "vertes" censées aider les investisseurs dans leur prise de décision. 

    Pour classifier une activité économique comme durable, la taxonomie européenne s’appuie sur les six objectifs environnementaux suivants  :

    • L’atténuation du changement climatique ;
    • L'adaptation au changement climatique ;
    • L’utilisation durable et la protection des ressources aquatique et marines ;
    • La transition vers une économie circulaire ;
    • La prévention et la réduction de la pollution ;
    • La protection et la restauration de la biodiversité et des écosystèmes ;

    Bien que 90 activités économiques représentant environ 80 % des émissions directes de CO2 dans l'Union Européenne soient aujourd’hui couvertes par la taxonomie, cette dernière reste en constante évolution. L’absence d’une activité ne signifie donc pas forcément que celle-ci n’est pas durable.

    Mais l’éligibilité d’une activité ne garantit pas pour autant sa durabilité ! En effet, la classification comme activité effectivement durable repose sur le respect des trois conditions cumulatives suivantes : 

    • Contribuer de façon positive et significative à l'un des six objectifs environnementaux cités plus haut (selon des critères précis définis par l'Union européenne) ; 
    • Ne pas avoir d'impact négatif significatif sur les cinq autres objectifs environnementaux ;
    • Respecter des garanties minimales sociales (droits humains, etc.).
    • Démontrer la contribution substantielle et l'absence d'impact négatif significatif se fait au moyen. Prenons un exemple. 

    Décryptage : 

    Quand une activité remplit ces trois conditions, on dit qu’elle est alignée avec la taxonomie.

    Précisons également que la taxonomie peut être utilisée pour déterminer si un produit est éligible au titre d’investissement durable dans le cadre de la réglementation financière européenne, comme le règlement SFDR (Règlement sur les indicateurs de durabilité).

    La taxonomie est utilisée pour classer les investissements immobiliers en fonction de leur performance environnementale et sociale. Par exemple, une SCPI ISR (Société Civile de Placement Immobilier Investissement Socialement Responsable) peut être considérée comme durable si elle investit dans des immeubles qui respectent des normes sociales et environnementales élevées, tels que l'efficacité énergétique et la gestion durable de l'eau ou bien si elle met un place un plan permettant la rénovation en ce sens de son patrimoine.

    En somme, la taxonomie européenne est un outil important pour identifier les activités économiques qui contribuent à la transition vers une économie plus durable et pour aider les investisseurs à prendre des décisions d'investissement éclairées. Il est donc important de prendre en compte ces critères pour une meilleure performance environnementale et sociale.

    Mots clés : Réchauffement climatique, empreinte carbone, taxonomie européenne, écologie, investissement durable, transition énergétique, responsabilité sociale, émissions de carbone, meilleures pratiques environnementales.

    février 2, 2023

    Classement des SCPI par rendement en 2022

    Alors que l’année 2023 a débuté, les sociétés de gestion commencent à annoncer les rendements annuels de leurs SCPI respectives pour l’année 2022.
    Rock-n-Data a dressé pour vous le suivi des performances ...

    janvier 17, 2023

    Bilan 2022 et perspectives 2023 pour les foncières cotées

    En ce début d’année 2023, Rock-n-Data souhaite vous faire un rapide bilan sur l’année 2022 des SIIC françaises avant la parution prochaine de notre étude détaillée ...

    janvier 12, 2023

    Rock-n-Data au SIMI 2022

    Les équipes de Rock-n-Data ont eu l’occasion de se déplacer Porte Maillot au Palais des Congrès dans le cadre du salon de l’immobilier d’Entreprise (SIMI) en décembre dernier ...

    janvier 11, 2023

    © Rock-n-Data.io 2023 - All rights reserved