​​Quels sont les impacts de la réglementation SFDR pour l’épargne ?

De plus en plus d’épargnants orientent leurs investissements vers des placements plus durables plutôt que des placements classiques. Cependant, ces derniers sont souvent confrontés à un manque d'informations pour évaluer et comparer les solutions d'investissement durable qui répondent à leurs objectifs d'investissement. Afin de pallier ce problème, les organes de l'Union Européenne ont élaboré la Réglementation sur la publication d'informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers, plus connue sous le nom de SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation).

La réglementation SFDR, une directive favorisant la transparence des fonds

Issue du Plan d’Action pour la Finance Durable établi à l’occasion des Accords de Paris de 2015, la réglementation SFDR a été créée afin de répondre à un double objectif : accroître la transparence des informations relatives à la durabilité et étendre la comparabilité des informations pour les investisseurs finaux tout évitant la pratique d’écoblanchiment.  Au-delà de souligner la transparence des produits, le règlement permet entre autres de réorienter les flux d’investissement vers des investissements durables en vue de soutenir la transition écologique et énergétique, et de lutter contre le réchauffement climatique.
Entré en vigueur en mars 2021, le règlement SFDR Sustainable Financial Disclosure, impose des standards de transparence à l’ensemble des acteurs des marchés financiers et aux conseillers financiers. Ces obligations de transparence s’appliquent à la fois à l’échelle de l’entité (investisseur, assureur, ou encore société de gestion), et à l’échelle des produits financiers, y compris les fonds immobiliers.

Des obligations à l’échelle des acteurs privés

La réglementation SFDR impose aux acteurs des marchés financiers (société de gestion de portefeuille, investissements institutionnels) de publier des informations concernant leur prise en compte des risques en matière de durabilité et des principales incidences négatives (PIA).

  • Les risques en matière de durabilité font référence aux événements ou aux situations de nature environnementale, sociale ou de gouvernance (changement climatique, blanchiment de capitaux, etc) qui ont ou sont susceptibles d’avoir un impact négatif important sur la valeur d’un investissement.
  • Les Principales Incidences Négatives (PIA) sont définies par l’Union Européenne comme les « effets négatifs, importants ou susceptibles d'être importants sur les facteurs de durabilité qui sont causés, aggravés par ou directement liés aux décisions d'investissement et aux conseils fournis par l'entité juridique ». En d’autres termes, les PAI sont les conséquences négatives des décisions d’investissement sur l'Environnement, le Social ou la Gouvernance (ESG). Par exemple, il peut s’agir d’un investissement dans une entreprise dont les activités contribuent de manière significative aux émissions de dioxyde de carbone.

Les investisseurs pourront par conséquent mieux comprendre les impacts environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) de leurs placements, et pourront faire des choix plus éclairés en matière d'investissement.

Une classification des produits selon leur degré de durabilité

Afin d’aider les épargnants à distinguer les fonds plus au moins vertueux, le règlement SFDR a introduit une classification des fonds en 3 niveaux en fonction de leur caractéristiques de durabilité : 

Article 9 : le plus exigeant et vertueux, concerne les produits financiers qui poursuivent un objectif d’investissement durable.

Article 8 : concerne les produits qui promeuvent des caractéristiques environnementales et/ou sociales ou une combinaison de ces caractéristiques, pour autant que les sociétés dans lesquelles les investissements se réalisent appliquent des pratiques de bonne gouvernance.

Article 6 : concerne les produits financiers qui ne font pas la promotion des caractéristiques environnementales et/ou sociales et qui n’ont pas un objectif d’investissement durable et qui ne répondent pas à la définition des articles 8 et 9.

Selon ce règlement, un « investissement durable » est un investissement dans une activité économique qui contribue à un objectif environnemental ou social, sans causer de préjudice significatif à d'autres objectifs environnementaux ou sociaux, et dans une entreprise qui applique de bonnes pratiques de gouvernance.

Liens utiles :

Qu’est-ce que la réglementation SFDR ?

CEDD - Le financement de la croissance verte

Le règlement SFDR : Quelles implications pour les acteurs de l'immobilier ?

Comprendre la Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR)

FR : SCPI, Stratégies d'investissement   FR : Rock & DATA   FR : avril 26, 2023

Partager

Mots Clés

Compte rendu - Conférence annuelle MSCI Real Estate

En 2023, le secteur de l'immobilier européen a été secoué par une crise résultant de la conjonction de deux facteurs majeurs : la hausse des taux d'intérêt dans un contexte géopolitique instable et une prise de conscience croissante des risques environnementaux. Une analyse approfondie de la situation a été réalisée par MSCI, révélant des tendances et des défis significatifs pour le marché immobilier européen. L’équipe de Rock-n-Data vous fait le point. 

avril 10, 2024

Fiscalité des SCPI de rendement

La fiscalité des SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) est un aspect essentiel à comprendre pour les investisseurs. En effet, les SCPI sont des véhicules d'investissement “fiscalement transparente”, c’est-à-dire qu'elles ne sont pas directement assujetties à l’impôt. Ce sont les associés qui vont assumer la fiscalité de la SCPI. Mais quels sont les impacts de ce mécanisme sur les revenus des associés ?

avril 3, 2024

BNP Paribas REIM acquiert un nouveau camping dans l'Hérault pour son fonds d'hôtellerie de plein air

mars 20, 2024

Communiqué de presse - Bilan annuel du marché de la Pierre-Papier 2023

Pour la 5ème année consécutive, Rock-n-Data a réalisé une étude sur les performances de 179 fonds immobiliers grand public français en 2023. La capitalisation totale de ces fonds représente plus de 167 milliards d’euros, soit une moyenne de près de 932 M€ par fonds.

mars 13, 2024

© Rock-n-Data.io 2024 - All rights reserved