Qu'est-ce qu'un OPCI ?

Un OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) est un véhicule d'investissement immobilier agréé par l’AMF qui, au même titre qu’une SCPI, permet d’investir de manière indirecte dans l’immobilier et de percevoir des revenus complémentaires réguliers. 

La principale différenciation avec une SCPI réside dans la composition du portefeuille d’un OPCI.

Contrairement aux SCPI qui sont exclusivement investies dans des actifs immobiliers détenus en direct, un OPCI a un portefeuille constitué d’une poche immobilière représentant un minimum de 51%, ainsi que d’une poche financière pouvant représenter jusqu’à 44% du portefeuille total. Cette poche est principalement composée d’actifs financiers (principalement à prépondérance immobilière) comme des investissements en foncières cotées, des actions, obligations… Le portefeuille d’un OPCI est enfin composé d’une poche de liquidité permettant de répondre aux demandes de retrait. 

La composition de ce portefeuille rend l’ensemble plus liquide et permet aux épargnants de demander facilement le rachat de leurs parts en cas de besoin, ce rachat s’opère sur la base d’une valeur liquidative établie au terme de la période de centralisation (= division de la valeur globale de l’actif net par le nombre de titres en circulation).

Quelles sont les formes que peut prendre un OPCI ?

Il existe deux formes d’OPCI : 

1- Les Fonds de Placement Immobilier (FPI), qui correspondent à des fonds communs de placement. La fiscalité est celle des revenus fonciers pour les dividendes et le régime des plus-values immobilières lors de la cession. 

2- Les Sociétés de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (SPPICAV), qui s'apparentent à des SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable). Dans ce cas, la fiscalité est celle des valeurs mobilières pour les revenus et les plus-values de cession.

À qui s’adressent les OPCI ? 

Investir en OPCI présente une bonne solution pour un épargnant hésitant entre investir dans la pierre ou en bourse, à ce titre il s’agit d’un excellent outil de diversification. Ce véhicule permet à l’épargnant de bénéficier des cycles économiques entre les différentes classes d’actifs. En parallèle et comme pour une SCPI, un OPCI préserve l’épargnant de toutes contraintes de gestion, cette charge revenant à la société de gestion proposant le produit. 

Un particulier souhaitant souscrire à des parts d’OPCI peut le faire de deux manières différentes : 

1- via une contrat d’assurance-vie classique 

2- via un compte titres auprès d’un établissement financier.

FR : Rock & DATA   FR : février 23, 2023

    Mots Clés

Partager

Mots Clés

Optimisation de la Liquidité des SCPI : Quels outils ? 

La semaine dernière, nous avons vu que la situation actuelle est très contrastée sur le marché des SCPI. Tendis que certaine SCPI traversent une période compliquée, d'autres affichent d’excellentes performances et ne ressentent pas la pression d’un problème de liquidité. Comment gèrent-elles la situation ? Quels outils leur permettent de garder une situation stable ? Nous allons vous présenter dans cet article une liste non exhaustive d’outils permettant d’équilibrer la collecte entrante et sortante.

février 21, 2024

Swiss Life AM France : Premier investissement pour son FPCI Plein Air Invest

février 13, 2024

Problème de liquidité des SCPI : les solutions.

Au sein du paysage actuel, émerge une série de phénomènes singuliers qui laissent leur empreinte sur le secteur des SCPI : des baisses notables des prix des parts, une collecte en recul, et une augmentation conséquente des demandes en attente de retrait. Ces dynamiques cumulatives ont engendré un défi majeur au sein du marché : un problème de liquidité. Face à cette conjoncture délicate, quelles solutions la SCPI a-t-elle à sa disposition pour rétablir l'équilibre financier ?

février 7, 2024

Tendances du marché immobilier en 2024 selon l’étude de MSCI

Après la sortie de l’étude MSCI sur les tendances du marché 2024, l’équipe de Rock-n-Data vous offre une analyse de celle-ci. L’année 2023 a été particulièrement difficile pour l’immobilier : taux d’intérêts élevées, baisse de la valorisation des actifs, baisse du volume de transactions … Les investisseurs ré-évaluent leurs allocations et leurs stratégies immobilières afin d'atténuer les risques importants, mais aussi d'exploiter les opportunités offertes par cette dislocation du marché. Focus sur les tendances à suivre. 

janvier 24, 2024

© Rock-n-Data.io 2024 - All rights reserved