Les fonds immobiliers étrangers accentuent leur présence en France

En 2021, les sommes engagées en France se sont élevées à plus de 25 milliards d’euros toutes typologies confondues (bureaux, commerces, industriels…) en légère baisse par rapport à 2020. D’après une étude Knight Frank publiée en début d’année 2022, les investisseurs étrangers ont toutefois amplifié leur présence sur le sol français.

Des flux de capitaux étrangers très dynamiques

Sur l’ensemble des investissements réalisés dans l’hexagone, 46% sont issus des fonds étrangers contre 40% en 2020 et près de 45% en 2019, année record. 

Au-delà de cette augmentation en proportion, c’est bien en volume que la part investie s’accentue. En effet, avec 11 milliards d’euros provenant de capitaux étrangers, la France se positionne comme l’un des pays les plus prisés des investisseurs transfrontaliers. Parmi les pays présents, les États-Unis représentent la quasi-totalité des volumes investis avec 48% du total. L’allemagne arrive en seconde position avec 16%, suivie de près par les britanniques avec 13%. La Suisse, le Canada et la Corée du Sud complètent le top 6. Ces investisseurs s’orientent principalement vers les bureaux à hauteur de 57,40% suivis des actifs industriels pour plus de 20%. La forte progression de la typologie logistique, 26% du montant total investi en France en 2021, tire aussi sa source du dynamisme des étrangers sur ce segment. Les fonds anglo-saxons (Morgan Stanley, Black Stone) se sont positionnés sur de grands portefeuilles dont la raréfaction devrait permettre une réversion positive du loyer à terme. 

Plus globalement, la reconfiguration des schémas de distribution, l’avènement du e-commerce et la logistique du dernier kilomètre ont renforcé l’intérêt des investisseurs envers ce segment.

La France dans le top 5 des pays qui captent le plus d’investissements étrangers

En 2021, la France était le 5ème pays au monde à capter le plus d’investissements étrangers. En 2022, Knight Frank prévoit même une intégration dans le top 4 derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Outre l’immobilier, la France a bénéficié d’un fort rebond en 2021 en concentrant 1222 projets d’investissements étrangers selon une étude E.Y. Sur les réseaux, le ministre de l’économie Bruno Le Maire s’est même exprimé à ce sujet en twittant que la France était le “pays le plus attractif d’Europe” avec 5300 investissements étrangers et plus de 140 000 emplois créés depuis 2017. L’immobilier n’y a donc pas échappé et témoigne de la forte attractivité et compétitivité du territoire français. 

Les fonds français, quant à eux, orientent de plus en plus leurs investissements vers les pays étrangers. À titre d’exemple, les SCPI ont investi plus de 35% de leur collecte à l’étranger en 2021 contre 20% en 2016.

FR : Etudes de Marché, Immobilier Commercial, Stratégies d'investissement   FR : Rock & DATA   FR : juin 13, 2022

Partager

Mots Clés

© Rock-n-data.io 2022 - All rights reserved